que faire avec le web 2.0 ?

Bonsoir,

Ce sujet passionne, déchaîne parfois les passions. Les « natifs » (1) ne se posent d’ailleurs pas la question et ce sont les « immigrants » (2)qui essaient de voir comment les « importer » dans les pratiques de classe. Ces dits immigrants dont je suis ont connu cette effervescence au début de l’informatique à usage pédagogique. Cet attrait nous motivait à travailler avec ce support … avec en arrière pensée de justifier tous les espoirs qu,il y avait à utiliser ces nouvelles technologies.

Les résistants (3) ont à mon avis déjà perdu la partie et sont et seront encore plus déconnectés dans leurs pratiques d’enseignement (voir la vidée postée sur le blogue de Martine)

Mais voilà, le problème c’est que ça va vite dans ce domaine… Difficile de prendre du recul, de se placer au-dessus de la mêlée pour analyser tout ça et surfer sur la vague d’intérêt qu’il y a pour ces médias chez les jeunes. Je fais partie des gens qui « embarquent » dans tout ça et qui veulent comprendre le monde dans lequel vivent nos enfants et adolescents tout en les éduquant le mieux possible aux risques liés à tout partager sur Internet.

En 2011/2012, j’embarquerai dans l’aventure numérique. ENT, livres numériques, remise des travaux et surtout un ordinateur par enfant sur son pupitre. J’en suis à chercher des fonds… Début 2011, je me suis fait prêter par Apple 13 Ibook pro pour continuer à monter le dossier en faisant des « expériences pédagogiques » intenses.

(1), (2), (3), voir vidéos publiées sur le site de Martine

Article intégral SALON EDUCATICE 2010

Morceaux choisis ci-dessous:

 

Les enseignants qui ont participé à cette enquête, menée en novembre 2010, sont majoritairement des utilisateurs personnels du web 2. Plus de la moitié des enseignants disposent d’un compte sur Facebook (55%). 57% participent à des sites professionnels collaboratifs. 40% utilisent Google Docs. Presque un tiers a ouvert son blog. Les profs sont bien en réseau.

En classe, le web 2 est en train de trouver sa place. Un enseignant sur dix (9%) utilise Facebook en classe. Trois fois plus (27%) s’appuient sur un blog. On a là des usages massifs. Enfin le dernier enseignement de cette enquête c’est que 13% des enseignants utilisent le téléphone portable pour un usage pédagogique. C’est un phénomène très récent, lié à l’apparition des smartphones, selon les commentaires accompagnant ces déclarations. Ce qui est intéressant c’est que cela pourrait rejoindre des usages adolescents (un jeune sur cinq a déjà posté une vidéo sur internet) jusque là méconnus.

Comment expliquer cette poussée du web 2 ? Sans doute par la volonté chez certains enseignants de s’appuyer sur les pratiques des élèves. Cela nous est dit très clairement pour Facebook par exemple. Le fossé générationnel des usages Internet existe bien (rappelons que selon l’enquête de Fréquence Ecole, Facebook est le site le plus utilisé par les adolescents). Mais sa largeur est plus faible que prévu. Plus profondément, le web 2 « entraîne une interaction poussée avec les utilisateurs », nous confie un expert. C’est elle que poursuivent certains enseignants. Certains pionniers retrouvent, avec le web 2, des situations connues au début de l’informatique : un intérêt soutenu des élèves, une certaine complicité, de la communication au service du faire, de l’expression. Le web 2 ramène la relation pédagogique à l’activité et au questionnement là où l’invasion du TBI conduit souvent au renforcement du cours magistral et de la passivité. Il oblige aussi à travailler  des compétences relationnelles dont on connaît à la fois l’importance et la faible prise en compte dans l’enseignement classique.

 

Une réflexion sur “que faire avec le web 2.0 ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s