La tectonique des plaques … éducatives

Deux extraits assez révélateurs de ce que je pense:

Si on définissait le numérique éducatif ?

M. G. : C’est tout simplement comme si l’Inde rentrait dans l’Himalaya ! La collision de deux plaques tectoniques : le système éducatif, celui du siècle dernier, et le numérique tel qu’on le connaît depuis trente ans. Et ce sont deux choses qui ne sont pas faites forcément pour s’entendre, donc il y a évidemment des problèmes.

Pourquoi le terme de « numérique » fait-il encore peur dans le milieu de l’éducation ?
M. G. : Parce qu’il bouleverse complètement la posture même du maître ! La vraie raison c’est celle-là ! Le numérique permet l’accès au savoir et à la connaissance sans l’aide de personne. Les enfants, les jeunes, les élèves accèdent maintenant partout où ils sont, et à commencer par leurs smartphones, à tous les savoirs et toutes les connaissances. C’est là une collision car le mode de transmission des savoirs, ce n’est pas celui-là actuellement. C’est un maître avec ses élèves assis sagement devant lui et qui l’écoutent. Or ce n’est plus possible aujourd’hui.

C’est donc une vraie collision entre une modernité et des modes de transmission des savoirs nouveaux et la tradition de l’école qui est celle d’un enseignement magistral avec quelqu’un qui transmet des savoirs.

article complet

20121217-222439.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s