Phoetic: nuages de mots dans une image

Une autre application superbe : PHOETIC. Je m’en sers principalement pour illustrer mes cours sur ChallengeU en ce moment:

On peut aussi créer des nuages de mots à partir d’un formulaire  google et intégrer les mots relevés dans une forme correspondant à l’objet du formulaire.

Voici un exemple réalisé en formation de profs. J’avais invité les collègues à répondre à la question : Quels sont selon vous les obstacles à l’intégration des TICE en éducation à partir de ce formulaire. Puis, j’avais récupéré les réponses dans ce formulaire .

Enfin, dans CC search, j’ai cherché une image libre de droits représentant le mot OBSTACLES .

rock

J’ai rentré les différents documents dans l’application PHOETIC et j’ai fusionné ces données pour obtenir ceci.

 

obstacles2

 

Application LEGEND

Une application bien simple mais qui peut être utile pour animer un texte. On choisit son texte, on ajoute une image en fond, on choisit le type de police et la couleur d’écriture voulues et le tour est joué. Ça s’exporte en gif ou en mov dans la pellicule mais aussi directement sur les réseaux sociaux.

Personnellement, je l’utilise :

  • pour envoyer des messages personnalisés aux élèves (encouragements)
  • pour notifier les défis aux élèves.
  • pour créer des gifs animés ou pour des bandes annonces de films ou de leçons (classe inversée)
  • Pour des titres de cours en ligne ou sur Twittergoogling
  • Pour des posts sur Twitter (MErci Charles Romero !)
    charles

legend
Bringing New Life To Your Text

Merci @sebastienwart
http://www.edulogia.com/transformer-vos-textes-en-superbes-animations/

Gestion des devoirs: REMIND

C’est un comble ! Il n’a jamais été aussi facile de communiquer, il n’y a jamais eu autant de supports pour le faire et pourtant Il est parfois difficile de communiquer à l’ère numérique. Devoirs mal écrits, cahier de texte/agenda oubliés, documents manquants, etc… Nous connaissons tous les écueils avec les devoirs.

Quand je me regarde pédaler, je me noie parfois sous la quantité de courriels, de notifications ChallengeU, de tweets, etc… Je consulte presque chaque jour mon agrégateur préféré FLIPBOARD et pourtant j’en manque des bouts !

Exit donc le cahier de textes (20 années précédentes), le calendrier google partagé (les 2 dernières années) et  place maintenant au test de l’application :Remind

  • Application gratuite.
  • Utilisable aussi dans un navigateur Internet.
  • Les élèves et parents peuvent s’abonner au professeur et recevoir les notifications.
  • Un cahier de moins dans le cartable.
  • Le prof écrit les devoirs dans l’application et ne s’occupe pas comment ça se rend, pas de perte de temps en classe à recopier et vérifier ce qui a été écrit dans le cahier de textes.
  • On peut y mettre une image, un message audio, un fichier joint, un lien, … etc …
  • On peut programmer un envoi (date et heure différées)
  • Utilisable avec un compte Google Éducation
  • Version ordinateurs, tablettes et cellulaires
  • Androïd et Apple
  • Concise ! (140 caractères comme un certain … Twitter)
  • Simple à utiliser. Les utilisateurs (élèves et parents) reçoivent les notifications. Personnellement, j’encourage les élèves à  cliquer sur check
    une fois l’activité accomplie. De cette façon, je fais le suivi.

On fera le bilan dans un an !

I.O.S : https://itunes.apple.com/us/app/remind-safe-classroom-communication/id522826277?mt=8

ANDROID : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.remind101&hl=fr

Comment magasiner des apps ?

Chaque jour, de nouvelles applications sont produites et il est bien difficile surtout pour les enseignants qui prennent le virage numérique de s’y retrouver. Beaucoup d’applications se ressemblent, surtout celles qui servent à créer/produire des mini-capsules vidéos (classes inversées, tutoriels, capsules vidéos, etc… )

Je constate bien souvent que les enseignants s’approprient l’une ou l’autre application sans se demander comment le document produit (livre électronique, capsules etc..) va sortir du Ipad. Mieux vaut se poser ces questions quand on choisit de faire travailler les élèves. Je me souviens de collègues qui ont produit des livres électroniques très beaux que presque personne n’a vus car les fichiers produits étaient trop gros pour un courriel et même pour la pellicule du Ipad.

LA grande question est donc comment l’exporter puisque le but de ces productions est de partager.

  • Comment cette production va se rendre jusqu’aux élèves ? Jusqu’aux parents ?
  • Qui va l’héberger ? L’éditeur de l’app dans le cloud ? Quel type d’envoi ? Quelle plateforme pédagogique (codes supportés par ChallengeU ? Edmodo ? Classroom ? )pour la rendre accessible à tous ?
  • Privilégier l’hébergement Youtube ? Public ? Privé ?

Parfois, mais c’est plus rare, une application se cherche des utilisations pédagogiques. Récemment, plusieurs technopédagogues ont testé une application comme PÉRISCOPE pour en proposer des usages pédagogiques. L’an passé, nous avions fait de courtes présentations d’éclosions de poussins en classe notamment mais il y a plein de possibilités

Je ne peux que vous conseiller de consulter cet article très complet présentant des applications à partir des intentions pédagogiques des professeurs. Le site répond à la question: Je voudrais faire ça avec mes élèves, quelles applications puis-je utiliser pour cela ?

En tous cas, c’est une Très bonne idée de classer les nombreuses apps en fonction des intentions pédagogiques de départ de l’enseignant !  Ça aide de se demander ce qu’on voudrait faire et ensuite de choisir le bon outil parmi ceux disponibles.

Intentions pédagogiques by Alexandre Gagné ZEEF

Pas la peine d’en ajouter, il y a TOUT ! Merci @alexandre_gagne !

Voici le lien vers son site : https://intentions-pedagogiques.zeef.com/fr/alexandre.gagne

Nous utilisons une catégorie supplémentaire intitulée GESTION DE CLASSE.

Il s’agit d’applications qui permettent de gérer le temps de ceux qui ont fini leur travail (les élèves « rapidos » et/ou qui ont compris la leçon étudiée. De cette façon, le prof peut se concentrer sur les élèves qui ont besoin de lui au lieu d’interrompre la réflexion des plus en difficultés pour éviter aux rapidos de perturber la classe. Voici quelques exemples, mais il y en a plein (jeux de mémoire, logique, casse-tête, etc…)

  1. BIG SEED , application gratuite développée par le Mind research institute. J’adore et les élèves aussi !
  2. KICK BOX, même fournisseurPhilosophie du créateur du Mind Research Institute:
  3. Mathagon: App de calcul et stratégie
    mathagon
  4. Applications Emmanuel Crombez 

    abcproductions

Challenge U

Excellent article très complet. Nous utilisons beaucoup Challenge U au Lycée français d’Ottawa. La plateforme est:

  • stable !!!
  • Multiplateforme (fonctionne très bien sur les appareils mobiles)
  • facile d’utilisation pour les profs ! Appuyer sur le bouton + pour créer du contenu et voilà !
  • encore plus facile pour les élèves
  • permet « d’embeder » des activités (thatquiz, learning apps, …)
  • favorise et encourage le partage professionnel. Enfin, les enseignants peuvent partager sans passer leur vie devant un photocopilleur 🙂
  • Évolutive et future proof (mises à jour régulières, recherche par mots clés, …)

Librenseigne

Article complet:  Libre enseigne

Ce que je constate après 3 années d’utilisation:

  • L’organisation des cours est réellement un +. L’enseignant y regroupe ses activités et reproduit plus ou moins à sa façon la table des matières des contenus à enseigner.
  • De ce fait, j’ai le sentiment, surtout au secondaire, que le cours devient un manuel électronique enrichi de tout ce que l’enseignant trouve pendant l’année. Le manuel qu’il a créé s’enrichit en permanence. Adieu manuel papier que l’on usait jusqu’à la corde !
  • Les élèves publient, partagent mais il y a une éducation à de bons usages à faire en parallèle !!!
  • La plateforme évite la dispersion des contenus (dropbox, drive, blogue enseignant, site internet, courriels envoyés, etc..). De cette façon, on garde les élèves et leurs parents en réunissant sur une même plateforme TOUT le pédagogique.

Applications maths et français (cycle 3 du primaire)

Voici quelques applications que nous utilisons en Cm2 (5ème année primaire). Évidemment, nous ne les mettons pas toutes à disposition en même temps. Généralement, nous mettons une app/semaine, le vendredi soir afin que les élèves se les approprient en bidouillant la fin de semaine. L’enseignant a les intentions pédagogiques, choisit les apps mais il est inutile de vouloir les connaître toutes avant de les mettre dans les doigts des élèves…

FRANCAIS MATHS

Mon application IPAD préférée !

Souvent, les collègues cherchent des listes d’Applications disponibles et pertinentes pour telle et telle matière. Ne les connaissant évidemment pas toutes (il en sort une quantité astronomique chaque jour). Je consacrerai un article à celles que nous (mes 2 collègues de CM2 et moi) utilisons dans nos classes.

Mon app préférée, celle que j’utilise plusieurs fois par jour, c’est FLIPBOARD,  un agrégateur de réseaux sociaux, disponible sur Android, Windows 8, BlackBerry et IOS

J’y compile mes abonnements aux réseaux sociaux (facebook, twitter, google +) ainsi que mes sites d’informations préférés (cf image 1 ci-dessous)

IMG_3542

Mais aussi mes abonnements technopédagogique dont l’excellent Ipad en éducation de Sébastien Wart (cf image 2 ci-dessous)

IMG_3543

 

MA fonction préférée, c’Est qu’on peut créer un magazine en ligne et cela très simplement. Du coup, chaque fois que vous lisez qqc d’intressant que vous aimeriez partagé ou que vous souhaitez garder sous la souris et surtout retrouver facilement, vous n’avez qu’à feuilleter votre magazine et inviter les personnes qui partagent un intérêt pour ce sujet et les inviter à s’abonner à votre magazine. Le mien s’appelle VEILLE PÉDAGOGEEK.